En cas de fuites d’eau, vous avez le choix entre deux options.
La première : des dégâts au niveau des murs, des sols, du mobilier et des appareils électroniques.
La deuxième : une notification sur le téléphone. Le système anti-inondation, offert par le détecteur LeaksProtect et une vanne d’arrêt d’eau intelligente WaterStop, identifie les premiers signes de fuites et coupe l’arrivée d’eau.

Lisez notre article pour apprendre comment installer le système anti-inondation Ajax dans votre logement, votre bureau, ou sur votre site de production.

Les dégâts causés par les fuites ou les inondations sont

Fréquents. Destructeurs. Coûteux. Ces trois éléments décrivent les fuites et les inondations, quelle que soit leur ampleur.

Les fuites d’eau sont plus fréquentes que les incendies ou les cambriolages. Les fuites et les inondations sont classées au premier rang des sinistres quotidiens. Statistiquement, dans un lotissement de 333 logements privés, il se produit en moyenne 1 incendie, 9 cambriolages et 27 fuites d’eau en une année. En Espagne, il se produit une fuite toutes les 13 secondes.
Elles sont source d’énormément de dégâts. Les dégâts des eaux sont si importants qu’ils sont évalués par un organisme international de certification spécialisé, l’IICRC, Institute of Inspection Cleaning and Restoration Certification.

Du point de vue scientifique, il existe 4 degrés de dégât des eaux. Le degré dépend de la porosité des matériaux et de leur capacité à absorber l’eau.

En termes simples, des moisissures peuvent se multiplier même si les zones endommagées par l’eau sont séchées dans les 48 heures. L’odeur de moisi ne disparaîtra peut-être jamais. Les planchers en bois pourrissent, les cloisons sèches sont détrempées et s’abîment. Les appareils électroniques sont endommagés. Le câblage électrique devient dangereux, car un court-circuit peut provoquer un incendie.

ajax floods leaks

Les dégâts des eaux coûtent cher. 13 milliards de dollars. 707 millions de livres. 275 millions d’euros.

Il s’agit du coût annuel des dégâts des eaux aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne, respectivement. Les pays et les monnaies peuvent changer, mais les pertes financières demeurent énormes.

Les fuites et les inondations peuvent se produire tous les jours, mais aussi, elles sont aussi causées par des catastrophes naturelles. Ces dernières ne sont pas concernées par cet article, mais peuvent faire partie des statistiques susmentionnées.

En plus des dégâts généraux causés, les fuites peuvent être « lentes ». Elles sont difficiles à repérer tout de suite, mais sont tout de même coûteuses. Un robinet qui fuit au goutte-à-goutte peut engendrer une consommation d’eau de plus de 11 000 litres par an (3 000 gallons américains). C’est la quantité d’eau consommée pour prendre plus de 180 douches. Une fissure de 3 mm dans un tuyau entraîne 945 litres de fuite d’eau par jour (ou 250 gallons américains). Vous pouvez remplir un aquarium avec cette eau et y faire vivre un petit requin.

Sources possibles de fuites d’eau

  • Plomberie défectueuse
  • Conduites d’eau
  • Chauffe-eau ou chaudière
  • Radiateurs
  • Machine à laver
  • Lave-vaisselle

Il faut garder à l’esprit que le système hydraulique a une durée de vie et doit être entretenu systématiquement de manière préventive. Par exemple, la chaudière doit être nettoyée au moins une fois par an et les tuyaux d’eau de la machine à laver doivent être remplacés après environ 8 à 9 ans.

Un contrôle régulier est important, mais il n’empêche pas un accident.
Dans les immeubles d’habitation, le facteur humain (par exemple, un voisin négligent) peut causer un dégât des eaux.

Comment maîtriser les zones à risque

Solution : laisser le système Ajax se charger des préoccupations inutiles.

Le détecteur de fuite sans fil LeaksProtect ne nécessite pas d’installation, peut fonctionner pendant des années sans entretien et 24h/24 et 7j/7. L’appareil ne mesure que 14 mm. Il suffit de le placer là où des fuites d’eau sont susceptibles de se produire. Par exemple, sous une machine à laver ou sous l’évier.

Le moteur électrique WaterStop peut être installé sur la vanne Bonomi incluse dans le kit ou sur une vanne d’un autre fabricant. Il est compatible avec les vannes qui correspondent à la norme ISO 5211. Ainsi, un plombier peut venir installer une vanne à bille provenant d’un tiers un jour et un installateur peut installer un moteur électrique ou connecter le dispositif au système Ajax un autre jour.

Si une machine à laver fuit ou qu’un tuyau est cassé, WaterStop arrêtera l’eau par une alarme de LeaksProtect et l’application Ajax enverra immédiatement une notification concernant l’incident.

Grâce aux dispositifs d’automatisation Relay ou WallSwitch, même les électrovannes tierces peuvent être intégrées au système Ajax.

👉 Comment le faire

Hub 2 Plus

Panneau de contrôle avancé avec intégration de détecteur avec levée de doute
En savoir plus

LeaksProtect

Détecteur d'inondation sans fil
En savoir plus

Relay

Relais de contact sec basse tension sans fil
En savoir plus

WallSwitch

Relais d'alimentation sans fil avec moniteur d'énergie
En savoir plus

Pourquoi Ajax

Pourquoi acheter un système de sécurité, si vous pouvez acheter un détecteur simple avec une vanne d’arrêt ?

Trois critères vous pousseront à opter pour Ajax :

Possibilité d’extension du système

Le panneau de contrôle du système de sécurité Ajax, ou hub, peut prendre en charge jusqu’à 200 dispositifs. LeaksProtect détecte une fuite d’eau et, grâce aux scénarios, le système peut commander plusieurs électrovannes WaterStop, coupant l’alimentation en eau dans tout le bâtiment, ou à un étage particulier ou même dans une pièce spécifique pour une alarme de détecteur – tout dépend de la tâche spécifique. WaterStop se compose d’un moteur électrique, d’une vanne d’arrêt et d’un support qui les relie. La vanne d’arrêt peut être choisie en fonction de vos besoins sans aucune restriction : elle est disponible en trois dimensions – ½, ¾ ou 1″. L’alimentation en eau peut également être contrôlée à distance dans l’application Ajax et manuellement avec le bouton ou le levier sur le boîtier. Le nombre de détecteurs pris en charge par les systèmes d’autres fabricants est environ 5 fois inférieur et la flexibilité de gestion est quasi nulle.

Autonomie

La plupart des systèmes anti-inondation sont branchés au réseau électrique et leur autonomie ne dépasse pas 1 à 2 jours en mode autonome. En revanche, le système anti-inondation Ajax est autonome : LeaksProtect fonctionne avec une batterie préinstallée pour une durée maximale de 5 ans et WaterStop pour une durée maximale de 3 ans avec la possibilité de connecter également une alimentation externe de 9–12 V⎓ (lorsqu’elles sont connectées, les batteries WaterStop préinstallées fonctionnent comme une source d’alimentation de secours).

En outre, le panneau de commande du système de sécurité peut être connecté à une batterie externe à l’aide des blocs d’alimentation Ajax 6V PSU. Ainsi, le système est capable d’assurer la sécurité dans les installations dépourvues d’alimentation électrique, ou disposant d’une alimentation basse tension, ou instable.

👉 De nouvelles perspectives pour les centres de télésurveillance avec Ajax PSU

Fiabilité

Les systèmes Ajax offrent une communication bidirectionnelle entre tous les appareils du système de sécurité avec une portée pouvant atteindre 2 000 m en zone ouverte. Les systèmes anti-inondations traditionnels ne bénéficient pas d’une telle portée. Le protocole radio Jeweller utilise l’authentification pour prévenir la contrefaçon et le chiffrement pour se protéger contre le vol de données. Ces propriétés rendent le système Ajax efficace contre les petites fuites et les grandes inondations. Ajax est capable de protéger une maison, un petit appartement, ainsi qu’une immense installation de production ou un centre commercial.